Diana Noailly.jpg
Diana Noailly

Passionnée par le piano depuis l’enfance, j'ai dû abandonner mes études au Conservatoire à cause d'une scoliose qui provoquait des douleurs invalidantes. C’est en recherchant une solution à mes difficultés musculo-squelettiques que j’ai testé différentes approches corporelles (gym classique, yoga, tai-chi, massothérapie) et découvert la méthode Feldenkrais qui m’a aidée à me réconcilier enfin avec mon corps.

Grâce à une pratique régulière, j’ai pu prendre conscience des tensions inutiles qui m’habitaient afin de les relâcher, apprendre de nouvelles façons de bouger et élargir mon répertoire de mouvements, ce qui m’a apporté non seulement une aisance corporelle, mais aussi un apaisement mental, une confiance en moi, calme et naturelle. 

Inspirée par ces découvertes j’ai décidé de suivre une formation professionnelle de quatre ans et de devenir praticienne certifiée. Lorsque j'étais en troisième année de ma formation de Feldenkrais, j'ai eu un accident de vélo et me suis retrouvée avec une fracture très complexe de la hanche suivie d'une longue période de rétablissement et de rééducation (fauteuil roulant, béquilles, réadaptation à l'effort et beaucoup de renforcement musculaire) et c'est à ce moment que j'ai particulièrement bénéficié des multiples leçons de Feldenkrais consacrées aux hanches et leur relation avec la colonne vertébrale et les épaules. Cette expérience difficile a été pour moi particulièrement riche d'enseignements tant sur le plein psychologique que sur le plan biomécanique et j'en suis ressortie plus renforcée et plus reconnaissante à la vie et aux processus internes de la guérison de notre corps, ainsi qu'à ma formation qui m'a été d'une aide précieuse.  

Aujourd’hui diplômée et parfaitement rétablie, je donne des cours collectifs et des séances individuelles tout en continuant à me former et à élargir mes connaissances. 

Mon travail consiste à créer les conditions pour que vous puissiez vous reconnecter à vous-même et à l’espace qui vous entoure. En apprenant à mieux centrer votre attention, vous découvrez d’autres manières d’interagir et cessez d’être poussé uniquement par la force de vos habitudes ; ainsi en retrouvant votre capacité à vous mouvoir avec plaisir, vous devenez fluide, autonome et libre dans un corps qui ne se présente plus comme un obstacle rigide et parfois douloureux.

Quant aux expériences et aux découvertes possibles, il n'y a pas de limites : ceux qui passent leurs journées assis dans un bureau peuvent se « dérouiller » tout en douceur ; ceux qui sont stressés et pressés dans leur vie peuvent ralentir et s'apaiser ; ceux qui se trouvent dans une inertie corporelle ou mentale peuvent devenir plus dynamiques et créatifs ; ceux qui commencent à perdre leur mobilité, leur vitalité et leur souplesse peuvent les retrouver. 

Selon les besoins de mes élèves, j’enseigne en français ou en anglais.